Qui n’a pas connu une laisse tendue lors d’une balade ? Qui n’a pas connu une laisse tendue à chaque balade ? Arrangeons ça, d’accord ? On va vous apprendre à ce que ton chien arrête de tirer sur la laisse.

Apprendre au chien à ne plus tirer en laisse

Il y a beaucoup de propriétaires de chien qui veulent un chien “au pied” avec la tête du chien tournée vers le maître. Ce n’est pas approprié pour une promenade d’une heure en après-midi : pour commencer, il faut que vous laissiez votre chien renifler les odeurs extérieures, car il est dans un grand état d’excitation. Pour une promenade agréable à partir de votre pied, tout ce dont vous avez vraiment besoin est que la laisse reste détendue et que votre chien soit suffisamment connecté à vous, pour n’avoir que d’yeux pour vous.

Le piège est que la marche en laisse libre peut être le comportement le plus difficile à enseigner pour vous et pour la plupart des chiens.

Aujourd’hui, nous allons en discuter :

  • Facteurs qui rendent la marche en laisse lâche difficile
  • Comment enseigner plus efficacement ?
  • Comment imposer des légères réprimandes ?
  • Équipement pour faciliter la marche en laisse libre.

 

image-illustration-chien-laisse

 

Facteurs qui rendent la marche en laisse lâche difficile

Pour commencer, ce n’est pas naturel. Quand avez-vous vu pour la dernière fois un couple de chiens sans laisse marcher parallèlement l’un à l’autre, en ligne droite, sur plus de deux pieds ? Nos espèces ne se déplacent pas de la même façon que nous. Les humains marchent ; les chiens en bonne santé et actifs, qui ne sont pas fatigués sont plus enclins à trotter. Les volontés de direction des différents humains et canins divergent aussi. Nous voulons aller d’un endroit à l’autre ; ils veulent simplement chasser les écureuils et sentir les derniers pipis sur les bouches d’incendie.

Un autre facteur a un nom technique : le renforcement aléatoire et variable. C’est ce que ça veut dire. Lorsqu’un comportement fonctionne occasionnellement, et que vous ne pouvez pas prédire exactement quand, vous allez l’essayer encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore. Et vous ne renoncerez pas à l’essayer pendant longtemps, même après qu’il a cessé de fonctionner. Pour vous et votre chien, cela signifie que chaque fois que vous le laissez vous traîner vers un autre chien ou un endroit intéressant pour faire pipi, vous avez construit un peu plus d’endurance dans ses tentatives de traction.

Enfin, comme beaucoup d’animaux, les chiens s’opposent avec réflexivité à la contention. Le bon sens suggère que si vous vivez dans la nature, c’est une bonne façon d’améliorer vos chances de survie pour vous reproduire. Ainsi, lorsque la laisse se serre et que le collier appuie contre le cou du chien, sa tendance naturelle est de tirer plus fort. C’est peut-être l’une des raisons du triste spectacle d’un chien tirant aussi fort que possible contre un collier étrangleur, toussant tout le temps.

Comment enseigner plus efficacement ?

Vous pensez peut-être maintenant que tout est perdu ? Pas du tout ! Voici comment devenir un maître plus efficace pour votre chien.

Lorsque vous commencez à enseigner la marche en laisse polie, engagez-vous à le faire. Tirer ne permet plus à votre chien d’aller où il veut…. jamais. Utilisez plutôt ce qu’il veut pour le récompenser d’avoir fait ce que vous voulez. Rappelez-vous à quel point la marche en laisse polie est artificielle – soyez patient et généreux. Si votre chiot fait un pas en parallèle avec vous, dites “Ouiiii” pour marquer son bon comportement et lui donner une gâterie. Un autre pas, un autre “ouiiiii” ! et ainsi de suite. Mon chien Aïko a gagné des friandises ou du jeu (c’est selon le temps et nos humeurs) pendant les premiers mois de sa vie en gardant la laisse libre pour des séances d’entraînement de plus en plus longues pendant les promenades. La permission d’aller renifler des objets qui intéressent votre chien fait aussi une grande récompense — utilisez-le souvent. Et changez le rythme – trottez avec votre chien de temps en temps comme récompense pour avoir gardé cette laisse libre.

Comment imposer des légères réprimandes

Voici un exercice formidable. Fixez un objectif pour votre chien – il peut s’agir d’un biscuit sur le sol ou d’une personne qu’elle adore. Avec votre chien en laisse, faites un pas vers son but. A l’instant où elle tire vers l’avant et serre la laisse, dit “Non !” d’un ton ferme et sec et retourne directement au point de départ. Répétez, répétez, répétez, répétez, en imposant des réprimandes à chaque fois que votre chien tire sur la laisse. Nous avons bien dit qu’il vous faudrait de la patience, n’est-ce pas ? Aidez votre chien à réussir en lui distribuant des friandises tout en gardant la laisse libre sur le chemin du but.

Certains éducateurs canins comportementalistes conseillent de s’arrêter à chaque fois que la laisse devient tendue, et de rester là jusqu’à ce que le chien revienne à votre côté. Les résultats varient beaucoup, notamment en fonction du chien. De notre côté avec Aïko, ce n’a pas été concluant. Même si le chien n’avance plus, sa traction l’a tout de même rapproché de ce vers quoi il tirait. Beaucoup de chiens se tiennent au bout de la laisse tendue, respirant de l’air et ayant l’air parfaitement satisfait. La méthode que nous venons de vous expliquer nous semble bien plus efficace à notre sens.

Équipement et exercice

Une personne petite ou frêle qui promène un gros chien puissant (type molosse) peut avoir besoin d’un levier physique. Mon premier choix dans de tels cas est l’un des nouveaux harnais à clip avant. Nous ne présenterons aucune marque, par respect pour les autres marques. Il est difficile de tester toutes les marques. Cependant, nous pouvons vous signifier le type de produit qu’il faut. Pour les balades, il est préférable d’avoir un collier plat, en cuir, assez large avec une certaine distance entre la peau du cou et le collier, de manière à que le collier puisse tourner sur lui-même.

Un chien fatigué trouvera plus facile de marcher à votre rythme et d’apprendre de vous. Donc, si vous pouvez faire de l’exercice aérobique à votre chien avant chaque leçon, faites-le. Ce rire amer que vous entendez vient de tous les citadins qui n’y arrivent pas ! Dépensez votre chien avant la session est une bonne idée. Autre solution : mettez votre chien dans une caisse de transport une heure avant l’exercice. Le chien sera motivé de sortir. S’il ne répond pas de manière positive à votre demande, n’hésitez pas à le réprimander, quitte à arrêter la session et à l’ignorer pendant les minutes suivantes.

Une dernière suggestion : nous sommes assez tristes par le fait que beaucoup de gens ne prêtent que peu ou pas d’attention à leurs chiens lorsqu’ils les promènent. Les promenades sont le moment tant attendu de leur journée de chiens. Marchez avec votre chien. Vous apprécierez tous les deux d’avoir plus que la laisse pour vous connecter et créer une vraie complicité.

C’est la clef pour une éducation réussie, en tous points : bénéficier d’une relation solide avec une complicité qui n’a pas d’égal pour votre chien et vous. Vous savez, la fameuse relation “Homme-Chien”.

Laisser un commentaire